Le drone… l’avion… le drone… un choix parfois compliqué…

Exit les bonnes résolutions… chassez la vigne qu’elle revient au galot (cf notre dernier message)

vue aerienne du chateau Le Tuquet prise d'un drone multirotor
Voici quelques vues aériennes basse altitude prise à l’aide de notre  drone multirotors  à l’occasion du tournage d’un clip vidéo sur le château Le Tuquet.
photo aerienne du chateau Le Tuquet
C’est l’occasion de pouvoir faire le parallèle  entre les possibilités de prises de vues aériennes réalisées à partir d’un drone et la photographie aérienne classique réalisée par avion.
Comme on peut le constater sur les photos aériennes  de notre  photothèque, l’avion est plus adapté pour les plans larges et la cartographie de propriétés, mais le drone lui, permet à basse altitude de capturer plus de détails et de garder une dimension plus « humaine » aux images obliques.
De plus le drone permet de réaliser des vidéos promotionnelles plus parlantes avec de nombreux changements de plans en angles et altitudes, ce qui serait difficile voir impossible avec l’avion (contraintes réglementaires et de sécurité).

Vignes du château Le Tuquet (domaine des Graves)La vidéo est en cours de montage et sera mise en ligne très bientôt.

Avantage « drone » donc, pour les vues rapprochées et la vidéo, mais avantage avion pour les plans larges et la cartographie de propriétés. Dans ce dernier cas, le travail de précision sur de grandes superficies nécessite du matériel « lourd » et donc peu adapté à nos drones actuels.
Petit détail… le prix !
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une mission réalisée à partir d’un drone n’est pas forcément moins chère qu’en avion.
Les différents plans nécessitent de nombreux déplacements dans  la propriété ce qui impose souvent plusieurs heures de travail pour l’équipe (le pilote et le photographe) là ou la mission en avion n’aurait  duré que quelques minutes.
L’avion permet également de photographier de nombreux sites au cours d’une même mission là ou le drone pourra difficilement « traiter » plus de 2 sites par jour.
A titre d’exemple, une mission photo aérienne avion à proximité de Bordeaux coûte entre 350 et 500 € ht pour une dizaine de vues en pleine propriété alors que la même mission avec le drone coûterait entre 600 et 800€ ht.
Cette échelle de prix s’atténue voir s’inverse en faveur du drone sur des missions éloignée de l’aérodrome d’attache de l’avion  (il n’est souvent pas possible de louer des avions adaptés au plus près de la mission car la photographie aérienne est très réglementée et ne peut pas être réalisée avec un avion (ou hélicoptère) qui ne serait pas classé « travail aérien »).
 En résumé, les 2 procédés ne s’opposent pas mais sont complémentaires et chaque projet se doit d’être étudié afin de choisir les moyens de prise de vue les plus adaptés.
Le drone… l’avion… le drone…
A vous de choisir ! (à nous de vous conseiller et de vous  éclairer)
Jean Pierre Bost (drone) –  Jacques Rouaux (avion et drone)
05 57 97 73 60
info@api-photo.fr
jpbost@wanadoo.fr
(toutes les vues aériennes présentées sur nos différents sites sont réalisées avec autorisations préfectorales et agrément DGAC en accord avec la réglementation française )
Merci à la famille Ragon pour son accueil et sa disponibilité…


Les commentaires sont fermés